170 inscrits ! à la journée « Accompagner dans la parentalité les personnes en situation de handicap »

Nous avons bien compris, tout au long de la journée, que le sujet de la parentalité est vaste et complexe, qu’être  parent est toujours une expérience singulière, peut-être pas davantage spécifique pour les   personnes en situation de handicap, car toutes sortes de parents  traversent des phases de vulnérabilité, l’important étant qu’ils aient conscience de leurs responsabilités et des obstacles qui s’opposent à l’exercice de leur parentalité au bénéfice de l’enfant, qu’ils ne soient pas dans le déni des difficultés rencontrées.

Dans les discours,  on mesure que les obstacles peuvent parfois surgir de la réalité du handicap, mais également des regards, attitudes  et jugements qui peuvent être disqualifiants  en face d’un parent différent et le mettre, d’emblée, en échec.

Les parents – qui ne naissent pas parents mais le deviennent quand l’enfant paraît – ont besoin d’un environnement bienveillant, qui les aide à s’établir comme parents en confiance.

Cette journée a permis aux professionnels de mener une réflexion pédagogique sur l’accompagnement à la parentalité et de revisiter quelques principes éthiques de ce que l’accompagnement sous-tend, à savoir « ne pas faire à la place » mais « marcher avec  pas à pas » en vue de favoriser la prise de conscience,  l’autonomie et la responsabilité.

Des rencontres intéressantes ont permis de découvrir d’autres dispositifs d’accompagnement des parents en situation de handicap (exemple du SASP et du LAEP).

Les réponses à l’enquête menée auprès des ESMS démontrent également l’intérêt que portent les travailleurs sociaux à l’accompagnement de la parentalité (cf. le CAP MAG n°3 de Sauvegarde).

Le SAVS SAUVEGARDE participe à différents groupes de travail notamment en lien avec la CAF et le Conseil Départemental pour partager ses connaissances et son expertise, ce afin de permettre la prise en compte des parentalités plus vulnérables et développer des axes spécifiques d’accompagnement (prévenir, repérer, soutenir, encourager, valoriser, …).

D’une façon générale :

Nous souhaitons capitaliser les éléments recueillis lors de cette  journée sur la  parentalité, afin de continuer à améliorer nos propositions et modalités d’accompagnement, en lien avec les besoins que nous repérons sur notre territoire.

Nous souhaitons également renforcer des actions existantes « d’appui technique » auprès des professionnels du secteur social, médico-social, sanitaire et d’aide à la personne. Il s’agit de proposer notre éclairage autour d’une situation d’accompagnement ou d’apporter des informations plus générales à propos de la parentalité et des situations de handicap.