Journée Partenaires AEMO antenne de Marmande le 29 septembre 2016

Les salariés de l’antenne Marmandaise du service d’Action Éducative en Milieu Ouvert (AEMO) de l’Association SAUVEGARDE ont organisé « une journée partenaires » le 29 septembre 2016 afin de présenter la pratique AEMO en vue d’informer sur la mission du service, de renforcer les liens partenariaux locaux existants et d’en créer de nouveaux ainsi que de faire visiter les nouveaux locaux de l’antenne. Pour cette journée ont été invités :

  • Les élus locaux et départementaux
  • Les collectivités publiques
  • L’État
  • Les partenaires des institutions de droit commun

Monsieur Marc DARGENT, Directeur du service AEMO, en a profité pour rappeler quelques chiffres et les objectifs d’interventions du service:  » Je communiquerai seulement quelques chiffres et les objectifs de nos interventions pour simple rappel. En 2015, nous avons accompagnés 1198 enfants issus de 497 familles. Les objectifs de nos interventions en AEMO sont de plusieurs ordres:

  • Faire cesser le danger encouru par l’enfant et le protéger
  • Favoriser son maintien ou son retour au domicile familial
  • Renouer les liens familiaux et rétablir la place  des parents à travers une aide  contrainte d’accompagnement et de conseils   professionnels
  • Exercer un contrôle lié aux attentes   exprimées dans un  jugement établi par le magistrat pour enfant
  • Faire des propositions aux Magistrats en vue d’éclairer leurs  décisions. »

Concernant l’avenir du service, M. Marc DARGENT a évoqué plusieurs pistes de réflexion notamment des interventions plus soutenues au sein des familles et favoriser le renforcement et le développement du nécessaire partenariat avec les personnes,  les services ou dispositifs intervenant auprès de l’enfant pour atteindre le même objectif.

L’objectif commun étant » […] un souci partagé d’œuvrer et de regarder dans la même direction : celle de permettre des retrouvailles des protagonistes enfants et parents dans un climat apaisé ; résultat de nos efforts consentis […] comme l’a rappelé Dr A.FELLAH (Praticien Hospitalier à l’hôpital de jour « Les Oyats » à Marmande) lors de son allocution en tant que représentant du Directeur de la Candélie :  « […] Main dans la main, nous avons conjugué nos efforts du réel qui est de votre ressort au symbolique qui est le nôtre. Ainsi nous donnons toutes ses chances au projet pour qu’il aboutisse […] ».

« Faire face à la crise suicidaire » : Une formation suivie et proposée aux professionnels de Sauvegarde

L’ARS et le Service d’Accompagnement des Familles En Difficulté (SAFED) ont mis en place un programme prévention suicide en Aquitaine. Ce dispositif a permis de former différents professionnels en Lot-et-Garonne dont Tony BOURDAIS, éducateur spécialisé du Service Soins Santé Addictions. Les salariés du CSAPA, du CAARUD et des ACT, qui le souhaitent, pourront être formés à la prévention du risque suicidaire d’ici la fin de l’année. Cette action pourrait être proposée aux salariés des différents pôles en 2017.

 « Faire face à la crise suicidaire » est une formation répondant à un programme national élaboré par le professeur Jean-Louis TERRA  (Professeur des universités, Université Lyon 1).

Elle s’adresse à tous professionnels ou futurs professionnels rencontrant des personnes en crise suicidaire. Il s’agit de donner un outil à ces professionnels pour comprendre la crise suicidaire, évaluer l’urgence de chaque situation et orienter au mieux la personne, en fonction des ressources disponibles.

Cette formation se veut interactive et part des expériences de terrain des « stagiaires » et de leurs représentations du suicide.

Après 14 heures de formation, les professionnels repartent avec un outil simple pour comprendre et évaluer la crise, proposer des pistes d’orientations possibles en fonction des facteurs de fragilité ayant provoqué l’apparition des idées suicidaires.

 Tony Bourdais, éducateur spécialisé des ACT

ESAT Cart’Services: Rendre visibles les compétences des travailleurs handicapés

Le 15 septembre, la 4ème cérémonie régionale de remise des attestations de reconnaissance des acquis de l’expérience (RAE) dans le cadre du dispositif « Différent & compétent » a eu lieu dans les locaux d’Aquitaine Cap Métier à Pessac.

Le professionnalisme de Marie-José AMOURETTE, Christiane FAGET et Aurore ROUSSEAU de l’ESAT Cart’Services a été reconnu et récompensé.

Extraits du discours de Marie-José AMOURETTE :

« … Je remercie (également) le personnel encadrant qui m’a suivie et encouragée pendant toute l’année de la RAE jusqu’à la validation.

Avoir les moyens de montrer que nous sommes des êtres humains à part entière, et que l’on peut être utile dans une entreprise malgré notre handicap … c’est quelque chose de très important et j’espère que pour les générations futures de nombreuses entreprises oseront s’investir dans l’accueil de travailleurs handicapés, pour le bien de tous, car nous sommes nés avec les mêmes droits.

Merci de nous accueillir pour cette journée importante … »

SAUVEGARDE, partenaire de « Préjugix 200mg », premier médicament anti-préjugés

Dans une démarche partenariale, le Conseil d’Administration a décidé de soutenir le projet « Préjugix » porté par OS L’Association.

OS L’ASSOCIATION a imaginé, créé et distribué le premier médicament anti-préjugés baptisé « Préjugix 200mg », le 12 décembre 2015.

Dans le cadre du développement de « Préjugix 200mg, le médicament anti-préjugés », O.S. l’association organisera le 10 décembre 2016 une grande journée de distribution du dit-médicament sur l’ensemble du Lot-et-Garonne.

Le lancement de la « Mise en boîte » a eu lieu le 19 septembre 2016 sur le site de l’ESAT Agnelis à Foulayronnes.

Usagers et salariés de Sauvegarde aux Foulées Agenaises le 11 septembre 2016

C’est autour d’un petit déjeuner aux ACT, qu’usagers et salariés du CSAPA, des ACT, du DAMMIE, du pôle RD et du Siège,  se sont retrouvés. Ce sont d’abord les marcheurs des 5 kms qui ont ouvert la voie. C’est sous le flot des encouragements et des applaudissements, que l’équipe SAUVEGARDE, tee-shirt noirs floqués du logo, a ouvert le départ des 5 kms, puis celui des 10 kms. Solidaires et joyeux, soudés et motivés, tous les coureurs ont fait de cette matinée une belle fête ! Partages, émotions et courbatures étaient au rendez-vous. A noter que les «petits» du Dammie ont «fait fort» en réalisant des temps exceptionnels : 21 minutes pour Abdulkhalid et Baba. De quoi donner des idées à tous ceux qui souhaitent tenter l’expérience et faire briller les couleurs de Sauvegarde l’an prochain.

Conférence: A poings nommés. La violence à bras le corps de Richard HELLBRUNN le 13 octobre 2016

L’Association Sauvegarde organise le jeudi 13 octobre 2016 une conférence sur la violence animé par Richard Hellbrunn.

Richard Hellbrunn est psychanalyste, fondateur de la psychoboxe et président de l’institut de psychoboxe. Il travaille depuis plus de trente-cinq ans auprès de ceux que la violence interroge. Pour ouvrir son écoute au-delà des mots, il a fondé la psychoboxe : une pratique corporelle destinée à articuler la parole, les mouvements du corps et les affects. Il intervient sur des problématiques de violence, auprès des auteurs, auprès des victimes et dans diverses institutions du public et du privé.

Principales publications

  • Richard Hellbrunn, Claude Lienhard, Pascal Martin, Peut-on aider les victimes? Toulouse, Erès, 1985
  • Richard HELLBRUNN, À poings nommés, La violence à bras le corps. Ramonville Saint-Agne, Erès, coll. Hypothèses, 2003.
  • Richard Hellbrunn, À poings nommés: genèse de la psychoboxe, Paris, l’Harmattan 2014.
  • Richard HELLBRUNN (sous la dir. de), Karima Merah, Françoise Stortz, Au vif de la violence, Ecouter et accompagner les auteurs de victimes intrafamiliales, Paris l’Harmattan, 2015.

Télécharger l’affiche de la conférence

Conférence « Les questions posées par l’adolescence » d’Hélène DELTOMBE le 11 octobre 2016

Le service d’UPAES organise le mardi 11 octobre 2016 à 14h une conférence avec pour thème l’adolescence.

Cette conférence sera animée par Hélène DELTOMBE, psychologue, psychanalyste, membre de l’Ecole de la Cause Freudienne (ECF) et de l’Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). Elle a publié aux éditions Michèle Les enjeux de l’adolescence, en 2010 et Lorsque l’enfant questionne, en 2013

Extraits :

« Au-delà des traumatismes que chacun peut rencontrer dans son existence – des événements marquants, des paroles qui blessent, des relations qui troublent, des violences – l’adolescence est une période traumatique qui interrogent les parents, l’école, les éducateurs, les praticiens. Cette classe d’âge s’exprime bien souvent d’une manière provocatrice et dérange un certain ordre social, voire l’ordre public. Pour autant la réponse de la société ne saurait se réduire à des logiques d’exclusion ou de répression. Sa mission prioritaire pour les adolescents est de leur apporter les appuis individuels et sociaux dont ils ont besoin.

Au moment de s’arracher à sa famille et d’envisager son avenir, l’adolescent, dans l’incertitude et l’angoisse de la solitude, est pris dans des conflits intimes entre idéaux, recherche d’amour, volonté de jouissance, désorientation, tentation de passage à l’acte. Il découvre sa fragilité ».

Hélène Deltombe, Les enjeux de l’adolescence.

Entrée libre et gratuite

Lieu: Crédit Agricole salle Albagnac rue Pierre Mendes France 47000 Agen

Télécharger l’affiche de la conférence