Participation du service de Prévention Spécialisée et de la CJC de Sauvegarde à la première « TIME OFF PARTY » organisée par la municipalité de Villeneuve-sur-Lot

Les services de SAUVEGARDE du CSAPA et de la Prévention Spécialisée ont mutualisé leurs actions autour de la première « TIME OFF PARTY » organisée par la municipalité de Villeneuve-sur-Lot.

L’idée d’une manifestation pour symboliser la fin de l’année scolaire a été lancée par le conseil municipal des jeunes. Elle a été concrétisée par le service jeunesse de la ville et s’est déroulée le 29 juin 2017 de 20h à 1h du matin.

Cette soirée à destination des jeunes de 16 à 25 ans a été l’occasion pour les services de SAUVEGARDE de continuer à mener, en étroite collaboration avec les services de la Ville, leurs actions sur ce territoire.

Une soirée encourageante et à encourager car elle manifeste la volonté de l’ensemble des acteurs de la jeunesse à œuvrer ensemble au dynamisme local à destination des jeunes Villeneuvois.

L’Epik Team présent à la fête de la musique de Bajamont

Une équipe de 5 personnes (2 professionnelles et 3 volontaires-usagers), divisée en 2 : maraude et stand, intervenait en milieu festif afin de sensibiliser les participants à la Prévention, mais surtout à la réduction des risques chez les usagers de drogues.

Généralement, au cours de ce type d’événements, l’alcool reste le produit le plus consommé (hommes et femmes, âge moyen 30-35 ans). C’est donc sur celui-ci que l’Epik Team a axé essentiellement son action (brochures, éthylotests, distribution de bouteilles d’eau…).
Dans la plupart des cas ce jour, les groupes venus faire la fête ont désigné antérieurement un SAM. Pour ceux qui avaient bu un coup de « trop », ils ont fait le choix de ne pas prendre le volant et d’attendre le lendemain pour rentrer chez eux.

Un autre produit a également été souvent abordé : le cannabis. Il s’agit souvent d’homme, âgés de 35 à 45 ans. Un manque d’information objective apparaît et de grandes méconnaissances du produit, de sa réglementation et de son éventuel arrêt.

Encore une fois, l’équipe d’intervention a été très bien reçue et son action a été, en majorité, appréciée et reconnue par le public.

La journée fût longue (début vers 16h30 au CAARUD de Sauvegarde, fin vers 3h30 du matin) et épuisante, mais une grande satisfaction se dégage de cette journée d’intervention en milieu festif, qu’il s’agisse de l’action menée directement envers le public ou envers les volontaires.

5ème Cérémonie Régionale De Remise des Attestations de Compétences

Le lundi 12 juin 2017, Espace François Mitterrand à BOÉ

355 lauréats, qui ont démontré leurs compétences dans 20 métiers,
26 associations,
84 établissements,
Plus de 1000 personnes ont assisté à la 5ème remise des attestations de Compétences

Pour la 5ème année consécutive, le GCSMS Différent & Compétent en Aquitaine, dont Sauvegarde est membre, a organisé la cérémonie de remise des attestations de compétences, moment solennel pour les 355 lauréats aquitains qui viennent de franchir une étape supplémentaire dans leur parcours professionnel.
Ce moment n’est pas une fin mais un début. Il est surtout une étape vers d’autres acquisitions, d’autres reconnaissances, éventuellement vers une transférabilité des compétences en milieu ordinaire de travail… vers une vie plus autonome.

Fête de quartier à Montanou

La prévention spécialisée se caractérise par une approche spécifique du public qui consiste à « aller vers » les habitants des territoires pour lesquels elle se trouve mandatée. Pour ce faire, elle comporte trois grands modes d’intervention : l’action individuelle, l’intervention auprès des groupes et le développement local. Chacun de ces modes d’intervention nécessite des compétences et des outils spécifiques. Ce qui fait lien, c’est la présence régulière des éducateurs dans les espaces de vie.  Cette régularité leur permet d’être connus par l’ensemble des personnes du territoire (les jeunes, les familles, les habitants ainsi que les partenaires). Au cours de la fête de quartier initiée par le Centre Social, Pierre et Charlélie, les deux éducateurs en poste sur ce secteur ont été présents toute la journée. Ils ont, entre autre, décidé de participer à cet évènement par la mise en place d’un support « toile d’expression ».

Leurs idées étaient les suivantes :

  • Faire identifier par ses habitants, le quartier de Montanou, comme faisant partie d’un ensemble plus grand appelé Nord-Est et qui comprend (les quartiers Léon Blum, La Salève, Lalande et donc Montanou)
  • Avoir une action sur l’ensemble des habitants de ce territoire
    • Travail sur l’intergénérationnel
    • Action sur le vivre ensemble par la réalisation de ce travail collectif
  • Valorisation du territoire et donc de son lieu de vie
    • Idée d’exposer le résultat sur différents sites comme le futur local des éducateurs
  • Continuer à accentuer leur travail d’immersion
    • Arrivée ensemble depuis novembre 2016, Pierre et Charlélie se sont vus fixer pour objectif principal de se faire identifier dans leurs missions spécifiques tant par les habitants du territoire que par les partenaires
  • Participer à la redynamisation de ce quartier par une réappropriation de l’espace public par les habitants eux-mêmes.

Aujourd’hui le partenariat est clairement établi avec le centre social, acteur central du territoire ainsi qu’avec les autres structures. Cette dynamique basée sur des diagnostics partagés laisse entrevoir la réalisation d’objectifs communs au bénéfice de l’ensemble des habitants du territoire.

Un des premiers indicateurs symbole de cette synergie aura été de constater l’exposition de ce travail dans le hall d’entrée de Centre Social de la Masse.

Merci à eux pour cette agréable surprise et la mise en avant d’une réalisation collective et partagée.

Le SAVS en séjour au bassin d’Arcachon

Le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS) propose aux bénéficiaires des séjours à raison de deux par an. Dix personnes ont pu profiter du séjour qui s’est déroulé du 25 au 27 mai sur le bassin d’Arcachon.
D’une manière générale, les séjours sont organisés conjointement avec les personnes. En effet, leur implication dans la construction et la programmation des séjours favorise leur autonomie.
Rompre avec le quotidien, créer du lien, permettre le vivre ensemble, découvrir de nouveaux horizons sont les objectifs principaux.
Les personnes ont choisi pour destination le bassin d’Arcachon. Le soleil était au rendez-vous et nous a accompagné durant tout notre périple : la visite du zoo et de l’aquarium, la croisière en bateau autour de l’Ile aux Oiseaux et inévitablement pour les bains de mer et de piscine sans oublier les balades.
La satisfaction et la bonne humeur étaient de mise. Nous avons clôturé notre aventure par un repas de séjour au SAVS nous permettant d’effectuer un bilan et de projeter un nouveau séjour.