Service Soins Santé Addictions: Journée mondiale contre le sida. 1er Décembre 2016

Dans le cadre de la journée mondiale contre le sida, le service Soins Santé Addictions de SAUVEGARDE a organisé avec 3 partenaires (Secours Populaire, Planning familial, AIDES) une campagne de discussion contre les discriminations le Jeudi 1er Décembre 2016 de 17h00 à 20h00 place Wilson à Agen.
Cette démarche partenariale entre les 4 associations a permis de programmer une action de prévention commune pour informer, débattre avec le grand public sur les infections VIH mais aussi lutter contre les préjugés.
Animé par des musiciens et photographes, ce temps d’échange a permis aux professionnels d’aborder la question du sida avec un public très varié.
Un concours photo a été mis en place sous le thème  » On a toutes et tous des droits… » par la photographe Rouge Pompon.

La meilleure photo sera publiée dans le prochain CAP MAG.

 

 

170 inscrits ! à la journée « Accompagner dans la parentalité les personnes en situation de handicap »

Nous avons bien compris, tout au long de la journée, que le sujet de la parentalité est vaste et complexe, qu’être  parent est toujours une expérience singulière, peut-être pas davantage spécifique pour les   personnes en situation de handicap, car toutes sortes de parents  traversent des phases de vulnérabilité, l’important étant qu’ils aient conscience de leurs responsabilités et des obstacles qui s’opposent à l’exercice de leur parentalité au bénéfice de l’enfant, qu’ils ne soient pas dans le déni des difficultés rencontrées.

Dans les discours,  on mesure que les obstacles peuvent parfois surgir de la réalité du handicap, mais également des regards, attitudes  et jugements qui peuvent être disqualifiants  en face d’un parent différent et le mettre, d’emblée, en échec.

Les parents – qui ne naissent pas parents mais le deviennent quand l’enfant paraît – ont besoin d’un environnement bienveillant, qui les aide à s’établir comme parents en confiance.

Cette journée a permis aux professionnels de mener une réflexion pédagogique sur l’accompagnement à la parentalité et de revisiter quelques principes éthiques de ce que l’accompagnement sous-tend, à savoir « ne pas faire à la place » mais « marcher avec  pas à pas » en vue de favoriser la prise de conscience,  l’autonomie et la responsabilité.

Des rencontres intéressantes ont permis de découvrir d’autres dispositifs d’accompagnement des parents en situation de handicap (exemple du SASP et du LAEP).

Les réponses à l’enquête menée auprès des ESMS démontrent également l’intérêt que portent les travailleurs sociaux à l’accompagnement de la parentalité (cf. le CAP MAG n°3 de Sauvegarde).

Le SAVS SAUVEGARDE participe à différents groupes de travail notamment en lien avec la CAF et le Conseil Départemental pour partager ses connaissances et son expertise, ce afin de permettre la prise en compte des parentalités plus vulnérables et développer des axes spécifiques d’accompagnement (prévenir, repérer, soutenir, encourager, valoriser, …).

D’une façon générale :

Nous souhaitons capitaliser les éléments recueillis lors de cette  journée sur la  parentalité, afin de continuer à améliorer nos propositions et modalités d’accompagnement, en lien avec les besoins que nous repérons sur notre territoire.

Nous souhaitons également renforcer des actions existantes « d’appui technique » auprès des professionnels du secteur social, médico-social, sanitaire et d’aide à la personne. Il s’agit de proposer notre éclairage autour d’une situation d’accompagnement ou d’apporter des informations plus générales à propos de la parentalité et des situations de handicap.

SAUVEGARDE partenaire de Préjugix.

80 ans de SAUVEGARDE Concert le CHŒUR d’HOMMES de l’AUVIGNON

Pour fêter ses 80 ans d’activité et de présence sur le territoire Lot-et-Garonnais, l’association SAUVEGARDE est heureuse de vous inviter au concert donné par :

Le CHŒUR d’HOMMES de l’AUVIGNON

Le Vendredi 2 décembre 2016 à 20h00 en l’Église Notre Dame de MOIRAX.

Lors de ce concert ouvert à tous, vous pourrez découvrir un répertoire éclectique (du sacré à la variété en passant par le chant populaire et l’opéra), interprété par 30 choristes dirigés par Sylvie Pénidon.

Esprit gascon, bonne humeur, humour mais également rigueur du chant choral seront conjugués lors de cette soirée musicale.

Venez découvrir 30 voix d’hommes dans un lieu grandiose, c’est de l’émotion garantie…

Journée d’étude sur « accompagner vers la parentalité les personnes en situation de handicap : Regards croisés sur ces parentalités singulières ». Le 29 novembre 2016 salle Albagnac du Crédit Agricole, à Agen.

Le service SAVS de Sauvegarde avec la collaboration de l’ADIPH47 organise le 29 novembre 2016 salle Albagnac du Crédit Agricole, à Agen, une journée d’étude sur « accompagner vers la parentalité les personnes en situation de handicap : Regards croisés sur ces parentalités singulières ».

Le désir d’avoir un enfant, le désir d’être parent, l’accompagnement à la grossesse, puis à la parentalité sont des étapes différentes, que les professionnels des équipes éducatives, sociales ou médico-sociales, sont régulièrement amenés à prendre en compte dans leurs pratiques.

C’est autour de ces questions et nourris de cette variété de pratiques, que nous vous invitons à échanger lors de cette journée d’étude.

Vous pouvez vous inscrire via le formulaire en ligne  « Inscriptions journée d’étude 29/11/2016 ».

Pour tout renseignement, contactez le secrétariat du SAVS de Sauvegarde au 05.53.48.04.70 ou savs@sauve-garde.fr

Télécharger l’affiche et le programme de la journée.

Journée formation et conférence sur la violence avec Richard HELLBRUNN, le 13 octobre 2016

Le 13 octobre dernier, une vingtaine de professionnels de Sauvegarde a participé à la journée de travail sur la question des violences, par une sensibilisation aux analyses et aux démarches que Richard Hellbrunn mène depuis plus de trente-cinq ans dans différentes institutions et avec tous publics : auteurs et victimes. Cette première journée a permis aux acteurs des différents services de Sauvegarde de confronter leurs questionnements, d’échanger sur leurs pratiques, mais également de s’initier à la psychoboxe et d’en saisir quelques-uns de ses ressorts.  Lors de la conférence donnée le soir, Richard Hellbrunn a décliné avec brio le cadre de ses analyses et par de nombreux exemples a permis à un public conquis, de saisir l’originalité, la pertinence et toute la portée de ses démarches et de ses réflexions.

  • Richard Hellbrunn, À poings nommés: genèse de la psychoboxe, Paris, l’Harmattan 2014.
  • Richard HELLBRUNN (sous la dir. de), Karima Merah, Françoise Stortz, Au vif de la violence, Écouter et accompagner les auteurs de victimes intrafamiliales, Paris l’Harmattan, 2015.

Formation/Conférence du service UPAES. « Les questions posées par l’adolescence, le 11 octobre 2016. »

Cette année, l’UPAES a proposé une journée de formation sur le thème de l’adolescence. Ce sujet au combien complexe est en effet au cœur des débats et des temps d’échange que permet notre organisation. Accompagnée par Mme Deltombe, psychologue, psychanalyste et membre de l’Ecole de la Cause Freudienne, nous avons pris le temps, à partir de situations rencontrées et mises pour l’occasion en perspective, d’échanger sur nos pratiques et de questionner nos habitudes. Ces parenthèses dans le quotidien de travail sont précieuses, elles permettent de prendre de la distance, de souffler, d’être conforté aussi parfois dans nos pratiques, de se remettre à penser. Elles permettent également de réunir l’ensemble des salariés du service et sont le support de réflexions par la suite dans le travail que nous devons mener en commun auprès des enfants que chacun accompagne. Le service souhaite poursuivre cette dynamique de formation et d’ouverture en privilégiant, à chaque fois que cela sera possible, des thèmes rencontrés par les équipes en charge des enfants qui nous sont confiés.

Les premiers retours spontanés que nous avons déjà entendus font état « d’un moment qui était très intéressant, la matinée a permis que chacun se sente moins seul face aux problèmes qu’il rencontre »…. Voilà qui est encourageant,

A l’année prochaine donc.

Laure DE BORTOLI
Psychologue service UPAES

80 ans de Sauvegarde le 14 octobre 2016

Retour en images sur l’anniversaire des 80 ans de Sauvegarde à l’ESAT Cart’Services, le 14 octobre 2016.

Journée Partenaires AEMO antenne de Marmande le 29 septembre 2016

Les salariés de l’antenne Marmandaise du service d’Action Éducative en Milieu Ouvert (AEMO) de l’Association SAUVEGARDE ont organisé « une journée partenaires » le 29 septembre 2016 afin de présenter la pratique AEMO en vue d’informer sur la mission du service, de renforcer les liens partenariaux locaux existants et d’en créer de nouveaux ainsi que de faire visiter les nouveaux locaux de l’antenne. Pour cette journée ont été invités :

  • Les élus locaux et départementaux
  • Les collectivités publiques
  • L’État
  • Les partenaires des institutions de droit commun

Monsieur Marc DARGENT, Directeur du service AEMO, en a profité pour rappeler quelques chiffres et les objectifs d’interventions du service:  » Je communiquerai seulement quelques chiffres et les objectifs de nos interventions pour simple rappel. En 2015, nous avons accompagnés 1198 enfants issus de 497 familles. Les objectifs de nos interventions en AEMO sont de plusieurs ordres:

  • Faire cesser le danger encouru par l’enfant et le protéger
  • Favoriser son maintien ou son retour au domicile familial
  • Renouer les liens familiaux et rétablir la place  des parents à travers une aide  contrainte d’accompagnement et de conseils   professionnels
  • Exercer un contrôle lié aux attentes   exprimées dans un  jugement établi par le magistrat pour enfant
  • Faire des propositions aux Magistrats en vue d’éclairer leurs  décisions. »

Concernant l’avenir du service, M. Marc DARGENT a évoqué plusieurs pistes de réflexion notamment des interventions plus soutenues au sein des familles et favoriser le renforcement et le développement du nécessaire partenariat avec les personnes,  les services ou dispositifs intervenant auprès de l’enfant pour atteindre le même objectif.

L’objectif commun étant » […] un souci partagé d’œuvrer et de regarder dans la même direction : celle de permettre des retrouvailles des protagonistes enfants et parents dans un climat apaisé ; résultat de nos efforts consentis […] comme l’a rappelé Dr A.FELLAH (Praticien Hospitalier à l’hôpital de jour « Les Oyats » à Marmande) lors de son allocution en tant que représentant du Directeur de la Candélie :  « […] Main dans la main, nous avons conjugué nos efforts du réel qui est de votre ressort au symbolique qui est le nôtre. Ainsi nous donnons toutes ses chances au projet pour qu’il aboutisse […] ».

« Faire face à la crise suicidaire » : Une formation suivie et proposée aux professionnels de Sauvegarde

L’ARS et le Service d’Accompagnement des Familles En Difficulté (SAFED) ont mis en place un programme prévention suicide en Aquitaine. Ce dispositif a permis de former différents professionnels en Lot-et-Garonne dont Tony BOURDAIS, éducateur spécialisé du Service Soins Santé Addictions. Les salariés du CSAPA, du CAARUD et des ACT, qui le souhaitent, pourront être formés à la prévention du risque suicidaire d’ici la fin de l’année. Cette action pourrait être proposée aux salariés des différents pôles en 2017.

 « Faire face à la crise suicidaire » est une formation répondant à un programme national élaboré par le professeur Jean-Louis TERRA  (Professeur des universités, Université Lyon 1).

Elle s’adresse à tous professionnels ou futurs professionnels rencontrant des personnes en crise suicidaire. Il s’agit de donner un outil à ces professionnels pour comprendre la crise suicidaire, évaluer l’urgence de chaque situation et orienter au mieux la personne, en fonction des ressources disponibles.

Cette formation se veut interactive et part des expériences de terrain des « stagiaires » et de leurs représentations du suicide.

Après 14 heures de formation, les professionnels repartent avec un outil simple pour comprendre et évaluer la crise, proposer des pistes d’orientations possibles en fonction des facteurs de fragilité ayant provoqué l’apparition des idées suicidaires.

 Tony Bourdais, éducateur spécialisé des ACT