Constitution d’un Groupe Réparation Pénale Nouvelle Aquitaine sur l’échange de pratiques.

Le 02 mars 2018 le service de Réparation Pénale a organisé au siège de l’Association une rencontre d’échange de pratique en réunissant l’ensemble des services de Nouvelles Aquitaine.
Cette journée est le fruit d’un travail de plusieurs mois de Christelle Bossège, Sabine Castan et Saïd El Khaiter. Dès le début de la démarche la Fédération Citoyen et Justice et la Direction Territoriale Aquitaine Nord de la PJJ ont été associé.
A souligner, une mobilisation de l’ensemble des services Associatifs de Nouvelle Aquitaine. Au total 21 personnes étaient présentes. La PJJ était représentée par deux éducatrices de l’UEMO d’Agen.
Monsieur Leborgne, délégué du Procureur d’Agen, était également présent sur l’ensemble de la journée. La richesse des échanges n’aura pas permis de respecter dans son intégralité l’ordre du jour prévu. La prise en compte de la victime dans le cadre de la mesure de RP aura été approchée par le prisme de la « plaquette victime » qui sera bientôt diffusée dans nos services. Cette question de la prise en compte de la victime sera l’objet d’un échange spécifique sur une prochaine rencontre.

Les échanges furent dynamiques, interactifs et sont le témoignage d’un intérêt pour poursuivre ce groupe. Mme Diehl, Conseillère technique Justice des Enfants et des Adolescents, de la Fédération Citoyens et Justice a apporté des éclairages précieux sur certains points précis et technique. La prise de parole fréquente de l’UEMO d’Agen montre aussi l’intérêt de ces échanges SAH/PJJ dans la droite ligne de la Charte d’Engagements Réciproques pour travailler ensemble de façon concertée et coordonnée (tant à l’échelon national que territorial).

A la suite de cette rencontre la Fédération Citoyen et Justice a transmis à la Directrice Adjointe de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Sud-Ouest  une  invitation à l’attention des éducateurs des UEMO du secteur public de toute l’interrégion afin de créer un groupe d’échanges de pratiques SAH/SP Sud-Ouest comme cela a été convenu en séance.

Pour l’équipe du service de Réparation Pénale,

Olivier Pécondon.