Et la Santé au CAO – HUDA ?

Shëndetësor, روغتیا, 건강, الصحة,

« Dans mon pays tu crèves….si t’as pas d’argent pour te soigner.
Qu’on me donne ici un papier pour me soigner…..ça m’a beaucoup touché »

Dès leur accueil, nous demandons aux personnes si elles ont des problèmes de santé. Oh que oui ! Mal au corps, mal à l’âme …
Dans le cadre de l’accompagnement Santé, nous orientons toutes les personnes vers le Bilan de Santé à Boé. A la suite de l’examen les résultats sont expliqués dans leur langue via de l’interprétariat afin qu’ils soient au courant des analyses faites et des suites à donner.
Une consultation avec la P.A.S.S Mobile (Permanence d’accès aux soins de santé) est programmée afin d’assurer les soins d’urgence dans l’attente, le plus souvent de l’ouverture des droits à la santé. Certaines personnes souffrent de maladies graves telles que le VIH, les Hépatites qui nécessitent une prise en charge et un suivi médical important.
Les troubles psychiques sont évalués par l’E.M.P.P (équipe mobile psychiatrie précarité) Les souffrances sont parfois importantes, et une orientation est réalisée vers le C.M.P (centre médico psychologique pour adulte Antonin Artaud).
Qu’il est difficile d’accéder aux soins ! Obtenir un RDV dans des délais raisonnables voire de ne pas obtenir de RDV car certains praticiens ne prennent pas de nouveaux patients, un challenge pour notre équipe !
Tout ce parcours, d’accompagnement à la santé nous permet d’établir une relation de confiance, de rapprochement de ces personnes complétement isolées et démunies. Le partenariat avec la P.A.S.S, l’ E.M.P.P, le centre de santé, les CMS permet aux personnes d’accéder à un doit fondamental, celui du soin. Ces différends partenaires garantissent ce droit.

Géraldine MASSONNE,
Éducatrice CAO-HUDA