Inauguration des permanences de la Prévention Spécialisée de SAUVEGARDE à Montanou.

On les connait sous le nom d’éducateurs de rue, ils font un travail quotidien que l’on voit peu mais qui est essentiel dans la cité.
Le travail de rue est le socle de leur méthode d’intervention, il permet de tisser les liens de confiance nécessaires à tout accompagnement éducatif. Cependant leurs méthodes sont multiples et souvent partenariales.

Leur mission, déléguée par le Conseil Départemental, consiste à aller vers les jeunes de 13 à 21 ans, là où ils sont et quand ils y sont. Pour ces derniers, ils sont la garantie d’avoir des adultes référents vers qui se tourner en cas de besoin. Ils pourront trouver une écoute garantissant anonymat mais surtout accompagnement et aide à la résolution de leurs problèmes ou de leurs questionnements.

Présents sur le secteur Nord-Est depuis Novembre 2016, Pierre LACOMBE et Charlélie CHAPY ont fait le choix de mettre en place des temps de permanence afin de diversifier leur offre de service et ainsi disposer d’un lieu pour accueillir les jeunes autrement que dans la rue. Ce choix fait suite à leurs observations, aux besoins repérés mais surtout aux différents échanges avec les intervenants de ce territoire, on peut parler ici des diagnostics partagés.

Suite à des différentes rencontres partenariales, une convention entre la mairie d’Agen et l’association SAUVEGARDE a vu le jour. Elle prévoit la mise à disposition gracieuse d’un local en plein cœur de quartier sur des temps dédiés, les mardis et vendredis en début de soirée ainsi que les mercredis en fin de matinée.

Vendredi 13 octobre 2017 a donc eu lieu l’inauguration de cette permanence sous un grand et beau soleil, dans une ambiance chaleureuse et en présence de nombreux partenaires.
Elle aura permis à notre président Mr PAGOTTO, notre vice-présidente Mme BOISSIÉ et notre Directeur Général Adjoint Mr PERINETTI de rencontrer et d’échanger avec les élus de la ville, les agents des collectivités locales, les agents du Département, les personnels de l’Éducation Nationale ainsi les professionnels associatifs qui avaient répondu à cette invitation.