La période d’insertion du réfugié

Au terme de la procédure d’asile, la famille ou la personne qui obtient le statut de réfugié fait l’objet d’un accompagnement sur une période de 3 mois renouvelable une fois. Cette période consiste à aider la personne réfugiée  à réaliser ses démarches d’insertion auprès des différents organismes. Cet accompagnement s’oriente autour de 4 axes :

  • La langue
  • Les droits sociaux
  • Le logement
  • L’emploi.

La langue : Le réfugié est convoqué par l’OFII pour une réunion d’accueil obligatoire afin d’évaluer son niveau en langue française (référence au niveau A1 du CECRL), évaluer leur besoin dans le cadre du contrat d’intégration républicain (principes et valeurs de la république Française, vivre et accéder à l’emploi en France et formation linguistique).  En fonction de son niveau linguistique, la personne est orientée vers des structures assurant une formation en français de 200h, 100h ou 50h.

Il conclut avec l’État un contrat d’intégration républicain par lequel il s’engage à suivre les formations prescrites suite à l’entretien individuel et personnalisé avec  l’auditeur de l’OFII.

Administrations : Accompagnement de la personne pour réaliser ses démarches auprès de la :

  • Préfecture : demande de son titre de séjour (10 ans réfugié, 4 ans protection subsidiaire)
  • CAF : constitution des dossiers pour ouvertures des droits RSA, prestations familiales (s’il y a lieu), allocation logement…
  • CPAM : aide à la constitution du dossier de renouvellement de leurs droits CMU–C

Logement : En fonction du projet de la personne et du choix de son lieu de vie, la personne est accompagnée pour réaliser :

– Constitution des dossiers offices HLM sur le département 47,

– Présentation aux partenaires : IML pour une recherche de logement dans le secteur privée et accompagnement sur 6 mois renouvelable (bail glissant) ou Centre Provisoire d’Hébergement, accompagnement de 9 mois

– Mise en relation avec une assistante sociale de secteur pour assurer le relais lors de la sortie de la structure du CADA,

  • En dehors du département, la personne est accompagnée dans ses recherches d’informations sur les structures existantes adaptées à leur choix et orientation.

L’emploi : Inscription à pôle emploi ou mission locale et accompagnement vers la structure afin de cibler au mieux avec le conseiller les objectifs professionnels de la personne. De lui  permettre de maîtriser le monde du travail, de développer sa capacité à construire un projet professionnel et également de valoriser ses compétences professionnelles.

Le processus d’intégration est une démarche active de la personne.

L’accompagnement à l’insertion c’est aussi, aider la personne à se reconstruire petit à petit, reprendre sa vie en main, s’installer, appréhender de nouveaux repères dans un environnement étranger.