Notre Réseau : « LE » Carrefour National de l’Action Éducative en Milieu Ouvert

Le Carrefour fête ses 38 ans. Il organise des Assises chaque année. C’est un énorme travail.

Le GOA (Groupes d’Organisation  des Assises), environ une quarantaine de personnes est chargé de ce travail.

Des Commissions sont créées. 7 en tout : communications, secrétariat, thème, animation, logistique, financière et- soirée festive ! Si, c’est important aussi !!!

Et enfin, l’aboutissement : les 3 jours d’Assises ! Chaque année, un lieu différent. Un véritable tour de France ! Nous avons été membres  du GOA 2017 ( Biarritz)

Nous arrivons en force, en masse, de toutes les régions.

Les thèmes ? Allez, pour vous faire envie, quelques-uns au hasard : «  le projet pour l’enfant ou le paradoxe de l’intermittence », « contrôle social des pauvres ? », » les paradoxes du changement, enjeux ou devoir de l’éducation », et cette année : «  pour une protection universelle et inconditionnelle de l’enfant».

Tout est prêt, asseyons-nous et écoutons, partageons, réagissons.

Eh oui, le CNAEMO n’est pas qu’un lieu où l’on « reçoit » passivement « un savoir » mais un espace de réflexion partagée.

Partage avec les intervenants mais au-delà également partage entre nous, acteurs du terrain, des terrains en fait. Si le « travail » est le même, les réalités territoriales diffèrent.

Nous nous intéressons les uns aux autres,  comparons, mais aucun n’est perdant : de  ce partage, de cet échange sur nos pratiques émerge un sentiment de cohésion. Nous nous reconnaissons « travailleur social en AEMO ». Non, nous ne sommes pas seul à nous sentir, ressentir « isolés » dans notre pratique sur le terrain (malgré les réunions, synthèse, supervision, moments informels dans les couloirs, etc.).

 C’est déjà fini ? Trois jours. C’est si court !!! Mais cela a été si intense que nous sommes malgré tout « vidés ». Nous repartons reboostés, riches des réflexions, des échanges, des débats auxquels nous avons pu participer et les partager avec notre équipe.

Le CNAEMO, vous l’avez compris  n’est pas qu’une instance, c’est aussi une belle aventure humaine  et, eh oui, vous l’avez devinez, laisse une furieuse envie  d’y retourner !

 

Marie-Ange LAMUSSE