Réorganisation des services SAVS et ESAT en cours

En 2014, le besoin de distinction et de clarification entre les services ESAT et SAVS est identifié. Au-delà des difficultés des relations professionnelles entre les services, il s’agissait de définir une juste répartition et une réappropriation des missions de chacun des services, et ainsi de rendre plus lisible le cadre d’intervention du SAVS tant au profit des personnes accompagnées que des salariés. Jusqu’alors une direction unique ESAT et SAVS était en place.

Le recrutement de Sandra MERIGOT (août 2014) acte la nouvelle organisation avec deux directions distinctes. Cette organisation a permis, aux yeux des personnes accompagnées, de distinguer la sphère professionnelle et la sphère privée (vie sociale, familiale, relationnelle, affective). Cette distinction a réaffirmé une position éthique respectueuse des personnes. Pour les professionnels de l’ESAT et du SAVS, cette période a également permis de clarifier et de respecter les rôles et missions de chacun, d’harmoniser les pratiques et de favoriser la coordination entre les deux services.
Depuis l’arrivée de Joël FOLLET (avril 2016), un rapprochement effectif des pratiques professionnelles s’est opéré. La plupart des décisions sont prises conjointement par les deux directions et en concertation avec les équipes. Cette dynamique de fonctionnement coordonnée a entrainé une amélioration qualitative notable ; un accompagnement réactif de meilleure qualité et plus individualisé. Cette méthode de travail mérite d’être approfondie et développée dans l’intérêt des personnes accompagnées.

Cependant, l’accompagnement des personnes ne doit pas être segmenté en raison d’une organisation institutionnelle. Si la sphère privée doit être distinguée de la sphère professionnelle, le besoin global de la personne doit être appréhendé avec des réponses apportées qui se doivent d’être différenciées en fonction des compétences et des missions des équipes.
A la fin du mois d’août, Joël FOLLET quittera son poste.
C’est pourquoi, la mise en place d’une direction commune ESAT/SAVS a été envisagée et sera effective dès le 26 août. Cette direction unique devra s’assurer de la cohérence de l’ensemble au bénéfice de l’accompagnement, notamment sur les fonctions transversales.

Le contexte actuel est favorable et opportun pour proposer une nouvelle organisation des deux services :

  • La clarification acquise et respectée des missions et rôles de chacun des services,
  • Un renouvellement partiel de l’équipe de l’ESAT,
  • Un apaisement du climat social entre les salariés et les directions,
  • Des projets innovants en cours d’élaboration ou de réalisation :
    • Diversification des activités de production de l’ESAT avec le Dispositif Local d’Accompagnement
    • Élaboration d’un projet en vue de l’insertion en Milieu Ordinaire de Travail
  • Des effets attendus :
    • Une économie d’échelle permettant la création de postes pour un meilleur service,
    • Un pilotage des deux services par une direction unique accompagnée d’une équipe de direction,
    • Une relance de motivation des équipes
    • Une redéfinition des postes clés des deux services.