Service civique Sauvegarde : zoom sur Marie, Javier et Yabouline.

De retour ce mois-ci pour vous en apprendre un peu plus sur trois autres services civiques de l’association, tous autant plus intéressant les uns que les autres et vivant pour certains leur première expérience de mobilité internationale.

Bleu Blanc Rouge !

Marie, 21 ans de nationalité française, s’est engagée à la Croix Rouge où elle est chargée de mission action sociale auprès de la délégation territoriale du Lot et Garonne. Elle a effectué pendant six mois un Service Volontaire Européen (SVE) auprès d’enfants dans les écoles et les hôpitaux en Roumanie, après quoi elle est revenue en France passer son DAEU A. Dotée de beaucoup de persévérance et déjà habituée à la notion de volontariat elle s’engage à nouveau mais cette fois ci pour une mission de service civique à Sauvegarde. Elle est mise à disposition par le DAMMIE dans le Centre de Formation des Apprentis ‘’ CFA BTP’’ où elle soutient la scolarité des mineurs et des majeurs non accompagnés. Après son service civique, Marie voudrait suivre une formation qui lui permettrait de devenir conseillère en insertion professionnelle.

De 4000 à 9000 kilomètres plus loin

Le pôle santé et insertion accueille Yabouline, 24 ans. Originaire du Togo, Yabouline a fait un  stage à Agronome et Vétérinaire Sans Frontière (AVSF) juste avant de s’envoler pour le Ghana à l’ouest de son pays natal, à l’Institut Hope-Life d’Accra, où elle fera une formation en langue anglaise et enseignera aux enfants la langue française. Forte de ses compétences en matière d’animation de groupe et conduite de réunions/formations, elle postule pour une mission de service civique à Sauvegarde. C’est donc au Centre Provisoire d’Hébergement (CPH), Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) et Hébergement d’Urgence des Demandeurs d’Asile (HUDA) qu’elle apporte son aide à l’apprentissage de la langue française et favorise l’ouverture sur l’extérieur pour les adultes demandeurs d’asile et les bénéficiaires d’une protection internationale.

C’est parce qu’il éprouve une satisfaction en aidant ses semblables, autre que celle d’un sentiment de redevance ou de gratitude que Javier s’est engagé en tant que bénévole au centre Monseigneur Leonidas  Proagño de son pays d’origine. Il intervenait lors des formations des jeunes leaders et lors des actions sociales et pastorales. Il exerce actuellement sa mission de service civique à la Maison Relais de Nérac où il accompagne des personnes en situation de précarité par une activité de jardin solidaire. Javier à 24 ans et il est équatorien.

Vous pouvez apprendre plus sur les volontaires et leurs référents dans les services en vous abonnant au compte Facebook « Sauvegarde Volontaires ».

SUIVEZ ! PARTAGEZ !