Le CEntre d’Hébergement et de REinsertion SOciale


Cet établissement a été créé en 1978 avec comme spécificité l’accueil d’adultes majeurs libérés de prison ou inculpés placés sous contrôle judiciaire. En 1980 le service devient généraliste, s’adressant aux adultes (hommes et femmes) seul et/ou en couple, avec ou sans enfants, en grande difficulté sociale tout en continuant d’accueillir la population orientée par les juges d’instruction ou juge d’application des peines. Il est régi par la loi 74-955 du 19/11/1974 modifiant diverses dispositions du Code de la Famille et de l’Aide Sociale en créant les Centres d’Hébergement et de Réadaptation Sociale ; et du décret 76-526 du 15/06/1976 qui énumère les personnes qui peuvent être admises. Le CHRS est financé par une dotation globale de la DDCSPP. La totalité des personnes accueillies au CHRS sont hébergées soit en studios regroupés (résidence de 12 appartements – 72 avenue du G de Gaulle à AGEN), soit appartements diffus (7 logements sur AGEN).

Les trois missions principales du CEHRESO sont :

  • L’Accueil et l’Orientation
  • l'Hébergement
  • La Réinsertion sociale

L’accompagnement au sein du CHRS passe par la préparation de la prise en charge individuelle en centre de détention (si c’est le cas) ou au travers d’entretien préalable. Nous mettons en œuvre une articulation entre intervention de type socio-éducative et thérapeutique autour de la personne, un travail en partenariat avec de nombreux organismes et l’évaluation permanente des actions à mettre en œuvre.

L’orientation vers le CEHRESO :

L’évaluation des besoins des personnes accueillies est réalisée préalablement à l’accueil soit :

  • par l’équipe du CHRS s’il s’agit d’une personne quittant un établissement pénitentiaire.
  • par les équipes des Services d’Accueil et d’Orientation (SAO), membre du consortium d’associations gérant le Service Intégré d’ Accueil et d’Orientation (SIAO47) pour les autres. Commission à laquelle nous assistons.

Deux entretiens préalables à l’admission, dont un avec la direction, sont ainsi proposés à des dates convenues avec le futur résident. Ces entretiens peuvent être menés dans les établissements de soins ou pénitentiaires prenant préalablement en charge la personne orientée. Le service accompagne les personnes sur une durée moyenne de 7 mois. Pour certaines personnes dont les difficultés sont plus importantes, l’accompagnement peut être prolongé. Un contrat de séjour est signé à l’arrivée de l’usager et est renouvelé en général tous les 3 mois. Une participation financière à l’hébergement, à hauteur de 10 % des ressources de la personne est demandée (cf.arrêté ministériel du 13 mars 2003). Aussi, une astreinte téléphonique est assurée par les éducateurs du Module Adultes tous les soirs, les weekends et les jours fériés. Enfin des activités régulières et repas communs (petits déjeuners) sont proposés afin de créer du lien et permettre aux personnes de sortir de leur quotidien parfois difficile.

 

Alexia COMINOTTI
Secrétaire