Le service ISTF: Informer les familles pour les aider dans leurs prise de décision, soutenir les familles pour les aider à exercer pleinement leurs

Le service Information et Soutien aux Tuteurs Familiaux existe à SAUVEGARDE depuis décembre 2017.

Il répond au double objectif de renforcer les capacités des familles à exercer leurs missions de tuteur, de curateur ou de mandataire et de répondre aux besoins des familles en matière d’information et de soutien tant en amont du prononcé de la mesure qu’en cours d’exercice.

Véritable droit reconnu aux tuteurs familiaux, il est essentiel aux non professionnels que sont les familles qui font le choix d’accompagner un proche dont l’état de santé l’empêche d’agir dans son intérêt. Actuellement ces informations sont directement dispensées par Ornella CAVIN, MJPM, au cours d’entretien téléphoniques ou physiques.

Les demandes sont variées et portent sur :

  • les démarches administratives à accomplir pour demander une mise sous protection,
  • à contrario comment faire stopper une mesure de protection en cours,
  • les démarches et les pouvoirs du tuteur,
  • les missions en mandat spécial,
  • les documents obligatoires, l’inventaire, le compte rendu de gestion…

Pour répondre aux besoins et aux disponibilités des familles des réunions d’information  collective peuvent aussi être organisées : Le 17 décembre 2019 « la soirée des familles » préparée par l’I.M.E. de FON GRAVE au restaurant Han’g art à AGEN sera l’occasion pour le service de répondre aux premières questions des parents qui envisagent pour leur enfant de demander l’instauration d’une mesure de protection juridique.

La protection juridique des majeurs est un vaste champ de domaines d’intervention qui évoluent au rythme des réformes législatives. C’est pourquoi le service ISTF peut apporter information également auprès des professionnels, du secteur social, médical et médico-social et qui interviennent auprès de majeurs protégés.

Ainsi fin 2017 ce fut un plaisir partagé avec les collègues de l’AEMO d’AGEN d’échanger sur nos missions. Il en fut de même en janvier 2019 avec les collègues du service du CSAPA. La loi de mars 2017 consacre la primauté des familles pour l’exercice des mesures de protection.

Aujourd’hui la moitié des mesures de protection prononcée en France est exercée par un proche ou un membre de la famille. Dès 2007, la loi reconnaissait aux familles le droit d’être informées et soutenues gratuitement dans l’exercice de leurs missions bénévoles. Fin 2017, l’Etat  débloquait les fonds destinés à financer ce service. Fin 2019, ce nouveau dispositif n’a pas fini de se déployer …

Jérôme ROY
Directeur du service ISTF