Service de prévention spécialisée

CONTACT SERVICE ADMINISTRATIF

Association Sauvegarde  Service de Prévention Spécialisée

43 rue Camille Desmoulins 47000 Agen

05 53 48 16 54

Envoyer un mail

CONTACTS SERVICES

AGEN SUD EST
06 76 87 62 97

AGEN NORD EST
06 76 87 62 99

AGEN CENTRE
LE PASSAGE
06 17 16 45 24

AGEN AGGLO
06 99 88 97 88

43 rue Camille Desmoulins 47000 Agen

Envoyer un mail

CONTACT SERVICE VILLENEUVE/LOT

Association Sauvegarde  Service de Prévention Spécialisée

6 rue Lakanal
47300 Villeneuve/Lot

05 53 40 06 27

06 30 49 09 06

Envoyer un mail

Missions

La prévention spécialisée est une action sociale et éducative territorialisée confiée par le Conseil Départemental dans le cadre de la protection de l’enfance.
L’objectif de la prévention spécialisée est de prévenir la marginalisation et faciliter la promotion et l’insertion des jeunes et des familles.
Le travail en partenariat (interinstitutionnel), en concertation et en réseau sur le territoire est indispensable pour atteindre ces objectifs.

Nos actions

La prévention spécialisée s’articule autour de différentes actions :

  • Présence sociale et travail de rue : cela consiste à « aller vers » les jeunes, là où ils sont et aux moments où ils y sont (en soirées, les samedis, mercredis, vacances scolaires….)
  • Permanence d’accueil : assurer un accueil libre et sans contraintes au sein des locaux qui doivent ressembler à des lieux non-institutionnels tels les « clubs de prévention », qui sont à l’origine de la mission.
  • Accompagnement éducatif et social, individuel et collectif : organisation de temps collectifs favorisant l’apprentissage du vivre ensemble, la meilleure connaissance des jeunes…. Ces temps pouvant prendre la forme de camps, de chantiers, de séjours, de sorties ou d’ateliers avec une action support (musique, sports….).

Pour quels publics ?

Elle s’adresse en priorité aux mineurs et jeunes majeurs de 13 à 21 ans. A titre exceptionnel et dérogatoire les jeunes adultes jusqu’à 25 ans peuvent être concernés du fait de leur situation familiale ou d‘un contexte local particulier.

A quels moments ?

Les présences éducatives sur les territoires sont  effectives les mercredis après-midi, les samedis après-midi mais également du mardi au vendredi de 17h à 19h ainsi que deux soirs semaine, le mardi jusqu’à 21h30 et le vendredi jusqu’à 23h30.

Les modes d'interventions

Les trois grands modes d’intervention de l’action socioéducative  que sont l’action individuelle, l’action auprès des groupes et le développement local, sont mis en œuvre en prévention spécialisée par l’intermédiaire d’outils, lesquels peuvent aussi être utilisés par d’autres intervenants sociaux.

Ce qui nous distingue dans l’utilisation de ces outils, c’est la démarche que nous suivons :

  • aller vers les populations en difficulté, dans leur milieu naturel,
  • la mission éducative dans laquelle s’inscrit notre intervention (aide sociale à l’enfance),
  • la posture de proximité que nous prenons : le choix de faire avec les populations, de les accompagner dans leur cheminement, à leur rythme, vers une plus grande autonomie.

L’outil principal est la présence sociale. Il impacte l’ensemble des pratiques car il est le premier permettant d’établir des relations avec un milieu qui n’en a pas véritablement fait la demande. Il contribue à créer les conditions qui permettront aux populations de nouer librement, des liens avec le service de Prévention Spécialisée. Cette présence sociale se manifeste principalement par le travail de rue.

Le travail de rue

Le travail de rue est la pratique centrale, préalable aux autres modes d’action de la prévention spécialisée. Il s’agit d’un outil consistant à aller vers les jeunes, dans les lieux qu’ils fréquentent. Les éducateurs sont présents  sur l’espace public et dans les lieux d’accueil plus ou moins formalisés que les jeunes occupent. C’est le moyen privilégié d’atteindre le public identifié comme entretenant des rapports difficiles avec les institutions. Il est essentiel dans la création ou le maintien du lien avec les publics exclus ou se sentant exclus.
C’est le moyen le plus rapide et le plus efficace de connaître personnellement les jeunes, de se familiariser avec leurs comportements et d’être identifié par le milieu.  Il est fait référence à l’importance d’être reconnu par l’ensemble des populations qui constituent les territoires d’intervention. Nous parlons ici de la notion « d’adoption par le milieu ».

Périmètre d'intervention

Le Conseil Départemental du Lot-et-Garonne a délégué la mission de prévention spécialisée au service de Sauvegarde. A ce jour, ce dernier intervient sur :

  • l’Agglomération Agenaise
    • 4 secteurs définis
      • Agen Nord-Est (Montanou, Lalande, Léon Blum, La Salève…)
      • Agen Sud-Est (Rodrigues, Barleté, Tapie, Passelaygues…)
      • Agen centre / Le Passage (quartier du Pin, Centre-ville, Tounis, Ganet, Passerelle…)
      • Agen Agglo première couronne (Boé, Bon-Encontre, Colayrac, Pont-du-Casse, Foulayronnes)
  • La commune de Villeneuve-sur-Lot
    • Centre-ville
    • Quartiers péri-urbains (Marot, Marès, Fontanelles, Parasol, ….)

Quelles sont les missions de la prévention spécialisée ?

Comme l’indique l’arrêté ministériel du 4 juillet 1972, la prévention spécialisée a pour mission « d’organiser, là où se manifestent des risques d’inadaptation sociale, des actions collectives et individuelles auprès des jeunes de 13 à 21 ans en rupture avec le milieu institutionnel qui tendent à prévenir les risques de marginalisation durable».

Il s’agit de :

  • Prévenir la marginalisation et l’inadaptation des jeunes et des familles
  • Développer à titre préventif des actions éducatives auprès des jeunes
  • Encourager et faciliter l’accès du public aux activités de formation, de loisirs, de culture ainsi qu’au monde du travail
  • Activer les leviers favorisant la socialisation
  • Contribuer à  la qualité des liens entre les jeunes, les familles et leur environnement.

Principes fondamentaux

  • La libre adhésion des usagers
  • Le respect de l’anonymat
  • La non-institutionnalisation des modes opératoires
  • Le non-mandat nominatif mais plutôt un mandat territorialisé.

La coopération et les partenariats avec les acteurs locaux sont indispensables  à la mission : 

Les équipes du service de prévention spécialisée coopèrent quotidiennement avec les acteurs locaux (agglomération, services municipaux, CIPD, CEL), de l’insertion (missions locales, PLIE, Pôle emploi, associations), de l’éducation nationale (lycées, collèges, CIPPA, SECPA, PRE, MFR), des loisirs éducatifs (centres sociaux, maisons des jeunes, maisons de quartier, associations locales), de justice (PJJ, SPIP, services de police PM/PN, procureur, préfecture) et sociaux (AEMO, PJJ, CHRS, PF).

En savoir plus...