Sauvegarde fête un an d’accueil des services civiques

En ce mois d’Avril, Sauvegarde fête un an d’accueil des services civiques, comptant au total pour l’année 2018, onze jeunes volontaires, de tous horizons, engagés dans sept missions différentes d’intérêt général.

Ce bilan illustre bien la capacité de l’association à répondre au souhait d’engagement des jeunes et à proposer des modalités d’accompagnement  innovantes pour ses publics.

Mais après un an l’heure est au bilan : le dispositif d’accueil des volontaires au sein de l’association est-il adapté aux besoins de Sauvegarde ? Des difficultés ont-elles été rencontrées dans le cadre de l’accueil et l’accompagnement des volontaires ?

C’est pour répondre à ces questionnements qu’il a été organisé le 12 Mars dernier, une journée d’échange du service civique. Elle a réuni les volontaires en service civique, leur tuteur opérationnel, les directeurs des services accueillant des volontaires et les interlocuteurs Cool’eurs du Monde qui étaient présent pour l’animation des ateliers. Au menu de cette journée, ateliers d’échanges, retours d’expériences et partage de point de vue pour soulever les insuffisances du dispositif mais pas que… c’était l’occasion pour les participants de s’exprimer sur leur ressenti, que ce soit sur l’aspect recrutement du volontaire, son accueil, sa préparation, son accompagnement ou tout autre aspect qui n’avait pas été mentionné. Il s’agissait également de relever pour cette première année, les points forts, les réussites et les bonnes pratiques, notamment afin de les répertorier dans un guide associatif du service civique.

En conclusion, cette journée était l’occasion de faire un retour rapide sur le dispositif naissant de l’association car au travers des valeurs qu’il véhicule, le service civique constitue un véritable atout pour Sauvegarde car il contribue à l’amélioration des services proposés par l’association. Les missions réalisées par les volontaires ont pour but de concrétiser des actions que les professionnels ne peuvent pas réaliser, de soutenir les dynamiques en action, de proposer de nouvelles actions. De même, on assiste à l’amélioration de la prise en charge de bénéficiaires à travers la proposition d’ateliers ou de dispositifs favorisant l’écoute, le partage, l’insertion, l’ouverture sur la langue, la culture française, le territoire et l’autre. En contrepartie, les missions permettent aux volontaires de faire valoir des compétences existantes, d’acquérir et de développer de nouvelles compétences, mais également de faire émerger et/ou de vérifier leur projet professionnel.

La page Facebook reste toujours disponible via le lien « Sauvegarde Volontaires ». Cliquez pour suivre les informations relatives aux services civiques de l’association.

SUIVEZ ! PARTAGEZ !

 

Sandrine DOSSA